L’industrie agroalimentaire; mieux produire et produire plus

Dans le cadre de la vision de ses grandes priorités «Top 5», et plus spécifiquement de la priorité «Nourrir l’Afrique», notre partenaire, la Banque africaine de développement (BAD) appuie l’élaboration d’une stratégie à l’échelle du continent en vue de la transformation de l’agriculture africaine, dénommée «Nourrir l’Afrique : une stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique (2016-2025) ».

Aujourd’hui, indique-t-on à la BAD,  les nouvelles techniques, et notamment, l’application des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les secteurs agricole, financier et de l’information, ouvrent de nouvelles pistes pour la modernisation des chaînes de valeur de l’agriculture de manière particulièrement inclusive, permettant ainsi aux groupes parfois mal desservis, tels que les femmes et les jeunes, d’en tirer parti.

«Le passage à une agriculture moderne et commerciale est la clé de la transformation de l’Afrique et des conditions de vie des Africains, en particulier des ménages les plus pauvres vivant en milieu rural », ne cesse de marteler Akinwumi Adesina, président de la BAD.

L’initiative phare dénommée «Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TTAA) », un des piliers de la stratégie «Nourrir l’Afrique», souligne le rôle essentiel de la technologie dans l’agriculture.

La TTAA est conçue pour accroître l’utilisation des technologies éprouvées afin de renforcer la productivité, essentielle à la transformation de l’agriculture sur le continent. La priorité «Nourrir l’Afrique» est la clé de la transformation de l’agriculture africaine en un secteur compétitif sur le marché international, inclusif et commercial, qui crée des richesses, des emplois rémunérés et améliore la qualité de vie. En s’adossant à cette vision et en tenant compte des autres initiatives locales, le Forum insistera sur les volets suivants :

  • Exploitation
  • Transformation locale
  • Production
  • Promotion et commercialisation