Développement durable en Afrique.  Partenariat entre l’Institut canadien du financement du développement (FinDev) et la Banque africaine de développement (BAfD).

Les deux institutions sont liées par un accord signé en novembre 2018 qui leur permettra de concrétiser d’avantage les valeurs qu’elles partagent. Ces valeurs consistent à fournir des solutions au secteur privé africain en créant des opportunités en matière d’autonomisation économique des femmes, de croissance agroindustrielle et d’action contre le changement climatique.

Filiale en propriété exclusive d’Exportation et développement Canada (EDC), l’Institut de financement du développement Canada Inc. opère à parts égales sur l’Afrique et la zone Caraïbes-Amérique latine. Son portefeuille d’investissements affiche par secteurs d’opérations, 25% dans les opérations financières, 37,5% dans la croissance verte et 37,5% dans la chaîne de valeur de l’agroalimentaire.

Cette collaboration complète quantitativement l’offre contenue dans d’autres partenariats initiés par la Banque africaine de développement et destinée, entre autres, à combler les inégalités financières importantes qui existent entre hommes et femmes dans le secteur privé, à accélérer la transformation de l’agriculture en Afrique et à améliorer l’accès à l’énergie et à l’eau dans les zones mal desservies.

Non moins important, les deux institutions évalueront des moyens de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable sur le continent en misant sur les partenariats entre sociétés canadiennes et étrangères. Ces dernières peuvent réellement miser sur cette dynamique car les besoins sont immenses et les investissements, rentables. Les critères d’admissibilités émis par FinDev devraient inciter à un engagement dont le Forum Afrique Expansion est une passerelle importante.



dix-huit − trois =

Call Now Button