Bilan de la 8e édition

Le Forum Afrique Expansion 2017 a été un grand cru et a confirmé l’intérêt sans cesse croissant des investisseurs canadiens pour le marché africain. Sous l’impulsion de son Conseil consultatif, le Comité organisateur a présenté des thèmes porteurs et centraux au développement de l’Afrique. Succédant au « Forum Africa » lancé en 2003, cet événement biennal organisé par Afrique Expansion avec l’appui de la Banque Africaine de Développement, le désormais Forum Afrique Expansion a poursuivi l’objectif majeur d’offrir une plate-forme de rencontres qui profite aussi bien aux investisseurs nord-américains qu’aux entrepreneurs africains. Il s‘agissait plus que jamais de permettre particulièrement aux entrepreneurs et gens d’affaires canadiens de mettre en valeur leur savoir-faire et de trouver des partenaires potentiels en Afrique.

Pour ce qui est devenu une tradition, les organisateurs du Forum avaient choisi un pays vedette. Cette année, le choix s’est porté sur le Maroc. Une décision qui s’imposait, compte tenu de la croissance à haute vitesse de l’économie du Royaume chérifien. Une importante délégation composée de plus de 30 entreprises marocaines s’est ainsi pointée à ce rendez-vous unique en Amérique du Nord, pour mieux illustrer les nombreuses ressources et opportunités en matière d’exportation et d’investissement d’un pays en pleine croissance.

Il faut par ailleurs préciser que l’intérêt croissant des Canadiens pour les investissements en Afrique s’est confirmé cette année, puisque près de 600 rencontres B2B ont eu lieu entre des entrepreneurs canadiens et des entreprises africaines. Une hausse significative par rapport aux quelque 400 rencontres relevées lors de la 7e édition du Forum en 2015.

Pour parler plus spécifiquement de thèmes développés lors de ce rendez-vous, le Forum a tablé sur des préoccupations pour lesquelles les participants sont toujours heureux de trouver, édition après édition, des réponses et des projections durables. Il a été ainsi question de savoir « Comment faire des affaires en Afrique », « d’Économie numérique en Afrique », de « Financement de projets en Afrique », « d’Électrifier l’Afrique », de « L’inclusion économique des femmes dans la Francophonie », d’un plaidoyer « Pour un Label Made In Africa » et, par-dessus tout, « des Opportunités d’affaires au Maroc ».

En dehors des conférenciers, ressources centrales du Forum, plusieurs personnalités politiques de premier plan ont honoré l’événement de leur présence. Il s’agit de Mesdames Dominique Anglade, actuelle Vice Première ministre, Ministre de l’économie, de la Science et de l’Innovation, ministre responsable de la Stratégie Numérique du Québec, Christine Saint-Pierre, ministre des Relations internationales et responsable de la Francophonie du Québec, Lise Thériault, alors Vice Première Ministre du Québec, ministre responsable de la Condition Féminin et Francine Landry, ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick.